Le futur « proche » d’Adwords

Nous achetons nous mêmes les outils utilisés pour remplir notre temps de cerveau disponible : téléphone, tablette, navigateur, os, google tv …

Voila ce qui nous attend tres rapidement :

 "conversion" des internautes qui viennent dans les magasins
Novembre 2013 : Google indique travailler sur la « conversion » des internautes qui viennent dans les magasins

Dans Android 4.4, Kitkat,  Google a activé par défaut une fonction qui permet de vous géolocaliser via les réseaux Wifi, et ce, même si vous avez désactivé la fonction Wifi. Il ne faut pas se faire d’illusion : cela a été fait pour vous géolocaliser à l’intérieur des bâtiments, des magasins, des galeries marchandes… etc. à l’aide de triangulations Wifi.

Votre téléphone Android stocke tous les endroits où vous vous déplacez et informe Google et les commerçants de vos déplacements en magasin.

 

wifi-scanning

Cette petite case à cocher peut bien signifier la mort du NFC pour autre chose que le paiement en magasin. Scanner les réseaux wifi en permanence permet bel et bien de vous positionner tres precisemment quelque soit votre position.

A noter cette publicité complètement à l’opposé de la stratégie actuelle de Google Kit-Kat , sponsorisée par les chocolats Kit-kat (http://www.youtube.com/watch?v=xHHcOnbLpW0)

Il faut s’attendre à voir fleurir des panneaux publicitaires électroniques dans nos rues, dans le métro, aux arrets de bus, estampillés Google, qui seront autant de tracker de vos habitudes, déplacements…

 

 

 

 

J’imagine un futur encore plus surprenant et innovant :

les panneaux 4/3 qui disposent d’un point d’accès wifi : Google mesure votre exposition à ces panneaux et remontent aux magasins des statistiques en post-view des panneaux publicitaires. Est-ce que les panneaux samsung qui sont dans le métro ont un SSID diffusé ?

 

-Des tests , en 2010, pour analyser le comportement des internautes face à ces espaces publicitaires « publics » : les panneaux publicitaires munis d’une caméra acceptés par la CNIL : mais qui regarde qui ?

 

Ecoute via le microphone de votre téléphone les radios ou télés que vous regardez : ils répèrent les publicités vendues par la régie publicitaire Adwords et vous remontent des informations de conversion dans adwords. D’ailleurs, Google Now permet maintenant de reconnaitre la musique comme le fait un Shazam.

 

Free a failli bloquer toutes les pubs Google : j’ai aussi entendu parler d’un prototype fait par Free qui remplacait les pubs diffusées sur les chaines de télé par des publicités vendues par Free. (légende urbaine ?). D’ailleurs Google a deja déposé un brevet qui consiste à remplacer les panneaux publicitaires dans la rue (dans street view pour commencer) par un des siens …

 

Analyse le contenu de vos photos (géolocalisées d’ailleurs) et en extrait des informations utiles à la mesure des conversions. Ce n’est pas une utopie, ca m’est arrivé hier soir, pendant que je regardais Doria Tellier faire sa météo à Poil. J’ai pris en photo ma bière et mon paquet de Pringles pour la diffuser sur twitter et Google l’a automatiquement analysée via son appli Google Goggles.

 

Et enfin, nous l’avons vécu dans le monde du e-commerce :

 

Le dernier affilié est celui à qui on a tendance à attribuer la vente. Les comparateurs, les sites de cash-back, les sites de couponing l’avaient bien compris : le dernier maillon de la chaine d’achat est celui qui gagne.

 

En magasin, le dernier acte effectué lors d’un achat est le paiement. La CB est le dernier maillon de la chaine : apres Google Wallet, voila l’arrivée de la carte de débit Google.

En 2006, j’avais proposé à Atos SIPS de faire une société commune avec RueDuCommerce pour faire un RDC Checkout, concurrent de Google Checkout. Je n’avais été compris ni d’Atos, ni du comité de direction de RueDuCommerce 😉 Il n’est surement pas trop tard !

 

Tu as lu jusqu’au bout ? bravo !

Tu veux flipper un bon coup ?

Tu étais ici hier 🙂

Publié par

Yannick Simon

Né en 1969, ingénieur Arts et Métiers, profil INFP, je suis un dinosaure du web à cause de mon poids et de la date de mon premier job sur le net en 1996. J'ai utilisé tout un tas de langages de programmation, j'ai analysé et contourné tout un tas de problèmes à l'arrache. Je ne suis pas compatible avec les méthodes Agile et autres ... ca me saoule et ca tue toute créativité.