Si les journalistes ne sont pas lus, ce n’est pas leur problême

Laurent de la Clergerie , boss de LDLC, partage sur facebook, cette fabuleuse vidéo où un français présente son projet à quelques business angels et je partage son enthousiasme : quelle chance ce serait de pouvoir donner une image si positive des ingénieurs, des entrepreneurs, mais aussi des business angels !

Je trouve l’idée si bonne, que je m’empresse de la signaler via Twitter, à Stéphane Soumier, un tres bon journaliste de BFM, via twitter. Et là, je me retrouve placardé sur mon wall. Je ne m’en remets toujours pas !

Argh …

Capture d’écran 2014-02-09 à 10.55.14

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je me dis : bon, ok, j’ai du le mériter, être irrespectueux, être inconvenant. Je laisse tomber, j’ai du toucher un point sensible. Mon propos n’était pas de le gêner, mais de comprendre pourquoi je n’avais jamais entendu parler de son émission.

Tout d’abord, gêné par un direct du gauche « vous vous foutez de ma gueule« , je me prends un crochet du droit « c’est votre affaire si vous n’avez jamais entendu parler de mon emission« , puis un uppercut « ignorant, vous devenez inconvenant« .

K.O. ! Point Godwin ! Merci Stéphane 😉

Vous comprendrez peut être que vos messages m’ont donné de vous une image de journaliste prétentieux qui n’accepte pas la critique et qui se croît bien plus intelligent que vos lecteurs. Et pourtant …

Est-ce que l’émission « The Voice » est connue parce qu’elle donne 100 000 euros au gagnant de l’émission ? ou bien parce qu’à chaque chanson, le public se met lui même à la place des « juges »  et vibre un peu, lui aussi ?

J’adorerais voir cette emission, et mon interpellation sur twitter avait pour but que ce genre d’emission existe, en prime time, et que Stephane Soumier soit un des membres du jury justement. C’était une sorte de compliment !

Les journalistes ne sont pas au dessus de la plèbe….

J’espère toujours voir une émission sur ces levées de fond, en prime time.
Tiens, Stéphane, regarde la fin de cette vidéo, tu parles de ce que j’ai fait
et qui t’avait bien impressionné l’année dernière :

Preuve qu’on peut innover, nous les geeks avec vous, les journalistes.

 

Publié par

Yannick Simon

Né en 1969, ingénieur Arts et Métiers, profil INFP, je suis un dinosaure du web à cause de mon poids et de la date de mon premier job sur le net en 1996. J'ai utilisé tout un tas de langages de programmation, j'ai analysé et contourné tout un tas de problèmes à l'arrache. Je ne suis pas compatible avec les méthodes Agile et autres ... ca me saoule et ca tue toute créativité.